L'INTERVIEW de Pierre Rabhi

 

C'est historique !
Oui, osons le dire : il y a des jours comme le jeudi 13 mars 2014 où en écoutant sa radio nationale préférée l'on est heureux de devoir payer sa redevance audiovisuelle en se disant que (non sans quelque "petite" prétention) l'on fait bien partie de "ceux qui en ont entre les oreilles". ;-)
   
Car en ce jour de gloire (nationale) la France Inter (de Paris) a, enfin, pris l'initiative de partir en "vadrouille"  pour tendre le micro à "la France d'en bas", en particulier à ceux de nos concitoyens qui, depuis longtemps, ont probablement cessé d'être "cons" pour oser tenter de devenir des "citoyens responsables", c'est à dire des pionniers convaincus que le  bonheur collectif (de l'humanité) devait, à coup sûr, se trouver dans le pré.    
 
Et alors, probablement sans vraiment s'en rendre compte, toute la rédaction de cette tranche matinale de la France Inter(lope et même d'ailleurs) se transmuta en une sorte de vaisseau "surréaliste", piloté par le célèbre commandant de bord, Patrick Cohen, qui nous propulsa alors en un vol "Unik" et, en "cinq-sept" (ou plutôt de 7 à 9) en un "voyage au centre de la terre" que, même Jules Verne, n'aurait su renier.

Et c'est ainsi que LA RENCONTRE du "trente-douzième type" se produisit avec ce qui convient d'appeler un "intra-terrestre" (bien de chez nous et pourtant tout aussi citoyen du monde) qui se prénomme sur terre Pierre Rabhi et qui, en "souterrain", devient ce formidable JARDINIER "subversif" qui laboure sans cesse notre pensée établie afin de pouvoir la retourner et, progressivement, y faire germer l'idée que nous pouvons tous oser nous libérer du dictat du "toujours plus" prôner par la cynique société de consommation.

Qu'ensemble il nous faut urgemment apprendre à COOPERER, si nous voulons pouvoir inventer le monde meilleur que nous appelons de nos voeux pour nos enfants.

Que, tel "LE COLIBRI", chacun peut "FAIRE SA PART" pour éteindre le feu de l'avidité sans limite qui nourrit tous les conflits humain et qui, potentiellement, peut conduire l'ensemble de l'humanité à sa perte définitive.

En somme et autrement dit (par nous) : "Nous êtres pensants de cette planète, cessons d'être cons pour devenir "sciants !"
Ou mieux exprimé encore (au sein de cette émission) par le sage "colibri" : "IL FAUT PRENDRE CONSCIENCE DE NOTRE INCONSCIENCE ET, ENFIN, ÊTRE INTELLIGENT !"
 
Alors, si vous aussi, vous pensez avec nous que l'indispensable pensée ("Unik") de Pierre Rabhi doit être relayée au plus vite, bien au-delà de toutes "les frontières" participez, à minima, en donnant ici votre avis et/ou en vous inscrivant à notre lettre d'information ("newsletter"), puis partagez cette séquence sur tous les réseaux de votre choix, de France et d'ailleurs, afin que cette formidable sélection de paroles, réellement "durables" (que nous avons humblement tenté d'illustrer en images dynamiques et constructives) puissent potentiellement se répandre, à l'instar d'un engrais biodynamique, seul capable de faire pousser les bonnes plantes qui, au final, savent assurément fertiliser et enrichir leur Environnement.

 

En complément "d'information coopérative", nous invitons aussi à decouvrir (en lien avec cette émission de France Inter) la société coopérative Ardelaine qui, de fait et pour ce qui la concerne a, depuis longtemps, concrètement démontré que l'intelligence est bien dans le pré. ;-)

  

Pour ce faire cliquez sur lien - image d'Ardelaine ci-après :

 
Et si, de surcroit vous souhaitez (ré)écouter l'intégralité de l'émission (d'une durée totale de 2 heures) et, entre autres, également entendre les analyses de la rédaction de France Inter sur le "personnage" Pierre Rabhi et son action, ainsi que de découvrir quelques-unes de ses "meilleures relations", notamment la coopérative "Ardelaine" (citée en référence ci-dessus) cliquez sur ce lien et ou l'image ci-après : http://www.franceinter.fr/emission-le-79-le-79-en-vadrouille-a-montchamp-lablachere

   

Puis, en annexe et si vous le souhaitez, lire également ci-après une rapide sélection et synthèse du "meilleur" de la sage parole de Pierre Rabhi, exprimée au cours de l'interview mené par Patrick Cohen :

POUR NOUS L'AGROÉCOLOGIE N'EST PAS SIMPLEMENT UNE TECHNIQUE AGRONOMIQUE. ELLE EST AUSSI UNE POSTURE INTELLECTUELLE. ELLE EST AUSSI UNE POSTURE MORALE.

il ne faut pas la réduire simplement à faire manger bio les gens. PARCE QUE VOUS POUVEZ MANGER BIO ET EXPLOITER VOTRE PROCHAIN, c'est pas incompatible.


IL Y A DES GENS QUI NE SAVENT MÊME PLUS CE QU'ILS POSSÈDENT ET PUIS D'AUTRES QUI NE PEUVENT MÊME PAS DONNER UN BOL DE RIZ À LEURS ENFANTS

Comment la vie s'est établie sur la planète ? Et bien, ELLE S'EST ÉTABLIE SUR LA COOPÉRATION  !

TOUT A COOPÉRÉ POUR QUE LA VIE PUISSE ÊTRE  !

J'AI APPRIS QU'IL Y AVAIT MILLE TROIS CENTS ET QUELQUES MILLIARDAIRES, EN DOLLARS... C'EST À DIRE QUE "LE CLUB DES HYPER NANTIS" EST IMMENSE !

VOUS METTEZ ÇA EN RATIO...

C'EST PIRE QUE N'IMPORTE QUELLE DILUTION HOMÉOPATHIQUE !

IL NE FAUT PAS S'ÉTONNER QU'IL N'Y AIT AUCUNE PAIX SUR CETTE PLANÈTE ET QU'IL Y AURA TOUJOURS LA GUERRE TANT QUE LA JUSTICE ET L'ÉQUITÉ NE SERA PAS ÉTABLIE.
 
Au sujet de la décroissance :

IL FAUT QUAND MÊME SE RENDRE À L'ÉVIDENCE : NOUS SOMMES SUR UNE PLANÈTE LIMITÉ !
 
Au lieu de percevoir cette planète comme un magnifique oasis perdu dans un grand univers sidéral et astral, nous la percevons comme un gisement de ressources qu'il faut épuiser jusqu'au dernier poisson, jusqu'au dernier arbre...

C'EST CE QUE NOUS SOMMES EN TRAIN DE FAIRE AVEC LA CROISSANCE !

L'AVIDITÉ ET L'INSATIABILITÉ PRÔNER COMME UN SYSTÈME HUMAIN. C'EST À DIRE QUE L'ON MANIPULE L'ÊTRE HUMAIN À N'ÊTRE JAMAIS SATISFAIT.

NOUS SOMMES BÊTES COMME NOS PIEDS ! ON A UNE PLANÈTE MERVEILLEUSE, ON LA DÉTRUIT. ON NE SAIT RIEN FAIRE D'AUTRE QUE NOUS ENTRE ÉGORGER. ON CONSOMME BEAUCOUP DE MOYENS ET BEAUCOUP D'ARGENTS À LA DESTRUCTION ALORS, QU'EN FAIT, L'ON AURAIT TOUS LES MOYENS PAR LE GÉNIE QUE NOUS AVONS AUJOURD'HUI...

IL FAUT PENSER HUMAIN !

IL FAUT PRENDRE CONSCIENCE DE NOTRE INCONSCIENCE ET, ENFIN, ÊTRE INTELLIGENT !

JE SUIS EN COLÈRE MAIS JE PENSE QUE LA COLÈRE NE DOIT PAS BLESSER LES AUTRES.

CHACUN A SON CHEMIN, CHACUN A SON DESTIN. PAR CONTRE, JE SUIS TRÈS EN COLÈRE CONTRE UNE LOGIQUE QUI EST EN TRAIN DE NOUS DÉTRUIRE ET, FINALEMENT, QUI OFFENSE ET DÉTRUIT LA NATURE.

JE DIS, ASSEZ SOUVENT, LA NOURRITURE AUJOURD'HUI EST TELLEMENT TOXIQUE QUE, QUAND ON SE MET À TABLE, PLUTÔT QUE DE SE SOUHAITER "BON APPÉTIT", IL FAUDRAIT SE SOUHAITER "BONNE CHANCE"

L'histoire du colibri, avec la légende qui dit :
la forêt brûle, tous les animaux sont atterrés. Par contre, le petit colibri va prendre un peu de l'eau dans son bec et la jette sur le feu. Le tatou le regarde en lui disant : "écoute colibri, c'est quand même pas avec ça que tu vas éteindre le feu ?" Et le colibri qui regarde le tatou droit dans les yeux et qui lui dit : "je le sais mais je fais ma part !"

LE TEMPS EST VENU OÙ, TOUT LE MONDE DOIT FAIRE SA PART ET LE TEMPS EST VENU OÙ NOUS DEVONS TOUS NOUS IMPLIQUER, PARCE QUE NOUS SOMMES TOUS CANDIDATS À UNE ÉVOLUTION DE L'HISTOIRE EN FONCTION DE NOS RESSENTIS ET NON PAS SEULEMENT EN FONCTION D'UNE LOGIQUE, DONT ON SAIT QU'ELLE EST À BOUT DE FORCE ET QU'ELLE EST EN TRAIN DE SE DÉLITER.

 


"Au nom de la Terre" : voir le film complet

"Seulement après que le dernier arbre aura été coupé,
que la dernière rivière aura été empoisonnée,
que le dernier poisson aura été capturé,
alors seulement vous découvrirez
que l'argent ne se mange pas."

Pierre Rabhi reprenant la citation des indiens Cree

 

ElectrOn magazine : teaser - bande annonce...

 

Salut l'Artiste !

 

Rencontre Unik avec Babette, Roubion et ses portes peintes

 

PENSEES "DURABLES" ET NEANMOINS UNIK...

 

Venturi Automobiles Monaco Episode 1

 

DECOUVREZ GOELECTRIX ET SES SCOOTERS UNIK...

 

Festival du Vivre Ensemble - Episode 1

 

Rencontre UNIK avec un Président-Empereur...

 

Festival du Peu 2015 - Les artistes & programme

 

En attendant l'été... Nice, rue Delille.

 

Le Suquet : Joutes et sardinades artistiques...

 

Les mosaïques d'Opio portent un message de paix en Algérie...

 

Ecce Terra... Episode 1...

 

UNIK.TV artists

 

Conference "UNIK" le 14 Mai - Ramatuelle

 

Qui est Demon Harvey ?

 

L'INTERVIEW de Pierre Rabhi

 

Un jardin "extraordinaire" ! Episode 1 : Saison automne

 

Voir nos voeux Unik pour 2014...

 

Eveillons-nous !

 

Grange Cassini

 

Si c'est gratuit...

 

Boris Cyrulnik - Episode 1

 

Pierre Rabhi - Au nom de la Terre - Extrait

 

Construire sa maison en paille, possible ?

 

Bando Bandolais - Clip musical

 

CHATEAU ROUBINE - Part 1

 

Rencontre Unik avec les Eleonores de Provence - Ep. 2

 

Une mosaïque de talents au service de la santé

 

Bon anniversaire Maestro ! Manitas de Plata

 

Entretien Unik (et privilégié) avec Boris Cyrulnik

 

Festival du Peu 2012 - Vernissage

 

Epilogue : 14 juin 2013, le grand jour est arrivé...

 

Une mosaïque de volontés au service de la santé...

 

Une mosaïque de volontés au service de la santé...

 

Une mosaïque de volontés au service de la santé...

 

Fondation Wheeling Around the World - Hotel Majestic 2013

 

2013 Festival Cannes red carpet - Opening ceremony

 

Gipsy del Mundo private Concert (June 22 2012)

 

Bonus exclusif (et donc Unik) des Gipsy del Mundo

 

Harmonie : L'Art pour accompagner la vie

 

Gastronomy: Jacques Chibois show

 

Gipsy day in Camargue

 

Dare rosé wines!

 

OPIOCOLOR MOSAIC enflamme la Croisette...

 

Le Trophée Vulcain d'OPIOCOLOR Mosaic : une histoire cinématographique...

 

Rencontre Unik avec les éléonores de Provence - Ep 1

 

Le var pourra-t-il revoir la vie en rose ?

 

Rencontre Unik avec... Bik Régis

 

Salon EVER Monaco 2010

 

Unik.tv reportages : Quand l'Art de la mosaique...

 

Teaser project : Fondation Albert II de Monaco - Sommet de Copenhague

 

Avec Gérard Depardieu : une Princesse fait son Festival...

 

Foire de Nice : suivez le guide >>>

 

Cannes 2006 : Opiocolor obtient la palme...

 

LA TV-WEB Limousine 2000

 

Opiocolor Mosaic Saga part 1: 1991

Commentaires :
commentaires (0)
Nom :
Le plus regardé :

Gipsy day in Camargue